Chapitre 10 : For the throne’s sake

Chapitre précédent

Les doyens avaient élu un représentant. Ce qui s’approchait le plus d’un Wind, même si tout le peuple n’avait pas voté. Et Zéphyr savait ce qui allait se passer. Il allait devoir l’affronter. Il n’y avait qu’une place sur le trône, et Tempête était catégorique : elle devait revenir au premier fils de Blizzard. Levêche, le Wind élu, n’avait pas été désigné pour ses qualités morales ou ses compétences intellectuelles. Non, c’était un Khamsin de plus de deux mètres, tout en muscle. Choisi pour l’occasion. Parce qu’il devrait affronter Zéphyr.

Le jeune homme n’avait aucune envie de tuer l’un des siens. Mais quand le conseil donna le signal pour que l’affrontement débute, c’est lui qui chargea. L’échange de coups ne dura pas. Levêche mordit la poussière, la lame de son adversaire plantée dans le coeur. Le Wind se tourna vers le doyen.

« Satisfait ? Ou je dois encore tuer l’un des notres ? Combien vais-je devoir en abattre avant que vous ne pensiez que ça facilite un peu trop la tâche des cyborgs ? »

Il n’eut aucune réponse. Le conseil se retira en silence, et le reste de l’assistance fit de même, laissant le jeune homme avec le cadavre encore chaud du géant sur lequel il s’était lancé. Zéphyr tomba à genoux, contemplant son oeuvre. Il s’en voulait, bien sûr. Il en voulait encore plus à ceux qui étaient responsables de ce combat. Les Khamsins étaient décidément bien loin de représenter un idéal, selon lui. Il était en désaccord avec eux sur presque tous les points.

Le Wind resta là, perdu dans ses pensées, sans même s’apercevoir que du sang coulait de son flanc, là où la lame de son adversaire s’était plantée. Le sommeil, ou l’évanouissement, finit par le cueillir, l’arrachant à sa réflexion pour le plonger dans ses tourments.

Chapitre suivant