Chapitre 6 : Like brothers

Chapitre précédent

La cérémonie était finie depuis quelques heures, et Zéphyr programmait une nouvelle simulation d’entraînement. Mistral entra dans la salle, attrapa son frère par le bras et le frappa. Le jeune homme laissa le poing de son cadet lui fracasser la mâchoire. Mistral n’avait que vingt ans, et avait toujours eu des relations conflictuelles avec son frère. Ils avaient toujours été en concurrence pour tout. Mais le Wind illégitime était plus âgé, et donc plus apte à comprendre les sujets que leur père évoquait quand ils grandissaient. Il passait naturellement plus de temps avec lui, au grand dam du plus jeune. Un jour, ils s’étaient défiés, avec de vraies lames, à travers les ruelles d’Aeria, dans les règles de l’art, à ceci près qu’il n’y avait pas l’assistance obligatoire pour ce genre d’affrontement. Ils avaient combattu toute la journée. On ne les avait retrouvé que le lendemain matin, se vidant de leur sang sur le sol déjà imbibé, chacun ayant de multiples blessures et l’épée de l’autre plantée dans le corps. Ils avaient survécu. Mais depuis, Blizzard leur avait interdit de se revoir. C’était quatre années plus tôt, et Mistral, à seize ans, avait déjà le niveau de son frère, qui en avait alors vingt-deux.

Depuis tout petit, le deuxième fils de Blizzard avait montré des aptitudes très prononcées pour le pilotage et pour le commandement. Plus encore que pour l’escrime. C’est donc tout naturellement que Mistral avait été nommé amiral de la deuxième flotte. La dernière mission qui lui avait été confiée l’avait mené loin dans l’espace, tellement loin qu’il était arrivé à un endroit où l’univers n’était plus régi par les mêmes lois, un endroit qu’il avait nommé le Pandémonium. Sa flotte l’avait attendu aux frontières de ce lieu, lui l’avait exploré profondément. Il en était revenu… Changé, même si nul n’arrivait à dire en quoi. Toujours était-il qu’il pilotait encore mieux, combattait toujours plus efficacement, et se déplaçait d’un pas félin, silencieux et oppressant. Et, quelle qu’elle ait été, sa mission était un échec : il n’avait pas trouvé ce qu’il cherchait, mais quelque chose de totalement différent… Quoi que ça puisse être.

Lui et sa flotte revenaient juste de ce voyage lorsque le message annonçant le rappel des Khamsins suite à la mort de Blizzard leur était parvenu. Et, lorsqu’il vit son frère, pour la première fois depuis quatre ans, la première chose qu’il trouva à faire fut de lui briser la mâchoire d’un coup de poing, avant de quitter la pièce sans même avoir dit un mot.

Chapitre suivant