Chapitre 8 : Rotting roots

Chapitre précédent

Tempête avait quitté la cérémonie funéraire dès que les convenances le lui avaient permis. Il avait de bonnes raisons de ne pas s’attarder. Lui savait qui était vraiment son père. Il savait ce que cet homme avait fait. Et ce qu’il était sur le point de faire avant de mourir. Pour son peuple. Pour tous les peuples.

Blizzard avait découvert une petite planète, à peine plus qu’un astéroïde, où il avait trouvé la carcasse d’un vaisseau dont la technologie dépassait de loin celle de l’univers connu. Il y avait trouvé de nouvelles formes d’armements, de nouvelles méthodes de propulsion pour les vaisseaux, de nouvelles sources d’énergies. Il avait trouvé une connaissance presque sans limite, venue de cette zone de l’univers connue sous le nom du Pandémonium. Et quand, revenant de sa mission, l’Assemblée lui demanda ce qu’il avait trouvé, il ne leur donna que les miettes de ses découvertes. Juste de quoi créer les cyborgs. Lui avait bien mieux.

Il avait Tempête. Ou en tout cas ce qui avait permis au Wind de créer son dernier fils. Car il voulait à tout prit que cet être nouveau, meilleur et parfait soit de sa lignée. Mais l’expérience tourna mal, et l’accouchement emporta la mère. Blizzard sauva les apparences tant bien que mal, rongé par la culpabilité. Oui, il pouvait créer des êtres supérieurs. Au prix d’une vie à chaque fois. Il avait mis douze ans à décider si oui ou non ça en valait la peine. Il était un Khamsin. Pour lui, une amélioration valait toujours la peine. Alors Tempête avait fourni à l’Assemblée les coordonnées de la planète où son père avait trouvé l’épave qui avait lancé l’univers sur cette trajectoire folle. Et il s’était arrangé pour qu’un certain combat ait lieu. Et pour qu’une foule d’autres événements se mettent en place. Pour le bien de tous. De tous ceux qui méritaient que l’univers se porte bien. Et tant pis pour les autres. Tant pis pour les Khamsins. Ils n’étaient de toute façon qu’une bande de racistes élitistes et orgueilleux.

Chapitre suivant